FANDOM


Un Zanpakutō (斬魄刀Littéralement "Trancheur d'âme") est l'arme principale des ShinigamisArrancars et Vizards. L'art de manier un Zanpakutō est appelée Zanjutsu (斬術Littéralement "Art du Zanpakutō" ou "Art du sabre").

Les Zanpakutō ont été inventés par Ôetsu Nimaiya, l'un des membres de la Division Zéro.

==Vue d'Ense

Zanpakutō des ShinigamisModifier

ainsi après la première libération de ce dernier, le Shinigami insuffle une partie de son âme dans son arme tant qu'il s'en sert et même, rien qu'en restant proche de cette dernière. On considère que les Zanpakutō possèdent un nom unique, une âme unique (représentée sous une certaine forme, elle aussi unique, dans le monde intérieur du Shinigami) et des pouvoirs uniques, même si certains peuvent être ressemblant. Le Shinigami continuera à progresser, accompagné de ce Zanpakutō jusqu'à ce qu'un jour, ce dernier s'adresse à lui directement et s'il lui fait assez confiance, lui donne son nom...

Une fois qu'un Zanpakutō a été libéré pour la première fois, avec une phrase de commande suivie du nom de ce dernier, il changera de forme, déploiera ses pouvoirs et pourra même, une fois scellé, avoir une apparence différente de celle d'un Katana.

Zanpakutō des ArrancarsModifier

Les Zanpakutō des Arrancars sont très différents de ceux des Shinigami, ces lames-là n'ont pas été conçue à partir d'Asauchi, du moins, aucune information ne permet de l’affirmer. Les Zanpakutō des Arrancars contiennent "l'ancienne forme" et les "pouvoirs" de Hollow avant l'Arrancarisation, sous forme scellée. Ce processus permet aux Arrancars d'évoluer pour acquérir des pouvoirs de Shinigami, mais peuvent aussi les associer à leurs anciennes capacités... C'est ce qu'on appelle la Résurrection.

Quand un Arrancar prononce le nom de son épée, il retrouve sa forme et ses pouvoirs d'autrefois avec un surcroît de puissance et en gardant sa forme humaine.

Informations complémentairesModifier

  • Un Zanpakutō est souvent considéré comme un "individu" puisqu'il possède une âme. Il ne peut être remplacé. C'est pourquoi, s'ils sont brisés, les Zanpakutō se réparent seuls progressivement, mais ne peuvent être libérés pendant ce processus. Cependant, cela n'est PAS valable avec un Zanpakutō en état de Bankai, s'il est brisé, l'arme ne se reconstitue plus. Des indices récents tendent à indiquer que les Bankai de Renji Abarai et Ikkaku Madarame ont été très endommagés et, même s'ils ont été "reconstitués", les dégâts subis sont irréparables. Les seules exceptions connues à cette règle sont le Bankai de Komamura Sajin (à cause du lien qui les unit : si le bankai est touché, Komamura Sanjin est lui aussi blessé) ainsi que le Bankai de Mayuri Kurotsuchi (pour ce dernier, rien ne permettant dans le manga d'affirmer qu'il ait dû être reforgé après sa destruction contre Ishida Uryu).

  • La taille d'un Zanpakutō reflète la Puissance spirituelle de son propriétaire. La plupart des Zanpakutō feraient la taille d'un immeuble, sauf en cas de parfaite maîtrise. Les Capitaines maîtrisent parfaitement cet aspect et peuvent modifier la taille de leurs épées pour les maintenir à une taille respectable.

  • Il est possible pour un Shinigami de transpercer la poitrine d'un Humain à un endroit précis, cela a pour conséquence de lui transmettre une partie de ses pouvoirs temporairement. Cependant si l'humain ne possède pas déjà une puissance conséquente (et latente), il risque tout simplement de mourir. Voilà pourquoi il est interdit de transmettre ses pouvoirs sans permission préalable à n'importe qui.

  • Chaque Zanpakutō porte un nom différent et unique.

  • La nature du pouvoir peut parfois donner des indications sur la personnalité de son utilisateur.

  • Chaque Zanpakutō possède une forme manifestée dans le monde intérieur du Shinigami, ces deux-là peuvent communiquer et faire évoluer leur relation, la confiance s’accroît, mais également la puissance puisque c'est cet "esprit" qui apprend de nouvelles techniques au Shinigami.

  • Il existe une situation très rare où deux porteurs peuvent avoir un Zanpakutō identique. La loi de la Soul Society les contraint à se livrer duel et l'un d'eux doit tuer l'autre ou être tous les deux exécutés.

  • Peu importe la taille d'un Zanpakutō, étant constitué en grande partie du Reaitsu du Shinigami qui le brandit, il ne pèsera jamais rien. Les notions de poids ne sont donc pas un problème et même s'il est énorme et encombrant, le Zanpakutō sera relativement facile à utiliser.

  • Aucun Zanpakutō ne possède d'aptitude différente selon son stade de libération: si en Shikai c'est un Zanpakutō de feu, alors en Bankai, il restera un Zanpakutō de feu.

Obtenir un ZanpakutoModifier

La plupart des Shinigami (environ 6000 soldats dans toute Soul Society) portent ce qu'on appelle un Asauchi (浅打ち, "Shallow Hit" en Anglais ou "Feinte", "Coup inutile" en Français, grossièrement), il s'agit d'une épée sans âme incapable de changer de forme. Les Asauchi ne portent pas d'autres noms et varient rarement de la forme d'un Katana. Ils permettent d'effectuer des Konso et de purifier les âmes Hollows qu'elles tranchent.

Les Zanpakutō s'obtiennent en tant qu'Asauchi dés l'arrivée d'un Shinigami à l'Académie et évoluent en même temps que leurs manieurs.

Entrainement au ZanpakutoModifier

Souvent à tort considéré comme un art de maniement au sabre et rien de plus, le Zanjutsu propose d'autres disciplines, l'une d'elle est le Jinzen, une posture de méditation particulière qui permet au Shinigami de communiquer avec son Zanpakutō et améliorer sa relation avec celui-ci.

Jinzen (刃禅, "Blade Zen or Sword Meditation" en Anglais ou tout simplement "Méditation de l'épée" en Français) est donc un état de transe qui permet d'obtenir le Shikai, parfois le Bankai, de nouvelles techniques et d'autres choses ayant trait au Zanpakutō. 

Le Shinigami est plongé dans son monde intérieur pendant toute la durée de la transe et devra parfois se battre avec l'esprit de son Zanpakutō pour apprendre quelque chose en retour. Toutes les blessures dans ce monde intérieur se répercutent sur le corps extérieur.

Communication et PersonnalitéModifier

La relation entre un Shinigami est son Zanpakutō est généralement très profonde et est basée sur la confiance mutuelle. Si l'un des deux ne fait pas confiance à l'autre, alors il se peut que, lorsque le Shinigami fera appel à son Zanpakutō, même en disant plusieurs fois son nom, n'obtienne rien de la part de ce dernier. Cela s'explique facilement: dans le monde intérieur, le Zanpakutō attend patiemment qu'on l'appelle. S'il n'est pas en confiance avec son manieur, alors il n'entendra pas sa voix. Dans ce cas-là, le Shinigami n'as plus accès à ses pouvoirs, comme le Shikai, et peut être en danger.

Puisque les Zanpakutō ont une "âme", ils possèdent également une personnalité propre qui les définit tous. Ils ont des humeurs et des envies, comme n'importe qui. Le comportement qu'ils adoptent vis-à-vis de leurs propriétaires varie donc en fonction des personnalités et du traitement de ces derniers envers eux.

Notez un exemple parlant : Yumichika Ayasegawa bride volontairement les pouvoirs de son Zanpakuto, Ruri'iro Kujaku, en l’appelant à la place Fuji Kujaku sachant parfaitement que ce dernier n'aime pas la couleur lavande (Fuji). Son Zanpakuto répond donc en boudant et ne prend qu'une forme de faucille à quatre branche au lieu de révéler sa vraie nature. Yumichika fait cela pour que les membres de sa division ne sachent pas qu'il possède un Zanpakuto de type Kido, considéré comme un parjure dans la 11ème Division, celle des combats à l'épée.

Monde intérieurModifier

Le monde intérieur de chaque Shinigami est une représentation de ses pensées et de son cœur. C'est là que vie l'incarnation du Zanpakutō. Un Shinigami s'y rendra souvent, que se soit via ses rêves ou via la méditation pour communiquer avec son Zanpakutō. Comme tout Zanpakutō, chaque Monde intérieur est différent d'un Shinigami à l'autre. Ils sont tous uniques.

Pouvoirs GénérauxModifier

  • Konsō (魂葬, "Soul Burial" en Anglais et "Enterrement de l'âme" en Français) : Principale pouvoir d'un Shinigami avec son épée. Il lui suffit de légèrement toucher le front d'une âme (un Plus) avec l’extrémité de la garde de son épée pour instantanément l'envoyer à Soul Society. L'âme est purifiée durant le processus.

  • Purification d'Hollow : Une capacité passive qui s'applique dés qu'un Shinigami tranche et tue un Hollow. Cela le purifie de ses péchés et l'envoie directement à Soul Society ou en Enfer si l'Hollow avait commis des péchés de son vivant.

Le Zanpakutō est capable de changer de forme. Une fois que son nom est prononcé, précédé d'une aria spécifique, ce dernier subit des transformations physiques pouvant lui donner toutes sortes d'apparences, comme un couteau, un marteau ou même quelque chose de totalement intangible, comme du feu ou de l'eau. La première libération se nomme le Shikai (Libération initiale) et débloque une "manifestation" du pouvoir du Shinigami, obtenu après que le Zanpakutō ait révélé volontairement son nom, pratiquer le Jinzen est donc nécessaire pour obtenir cette première transformation.

Il existe un second niveau de libération, très rare, le Bankai (Libération totale ou Libération finale) et qui permet au Shinigami d'accéder à toute sa puissance. Un Bankai peut être cinq à dix fois plus puissant que le Shikai et fait dans le gigantisme: de part l'incroyable puissance requise pour l'utiliser, les Bankai seront généralement immenses. Le Bankai d'Ichigo est une exception, ce qu'a relevé Byakuya Kuchiki.

Formes de ZanpakutôModifier

Formes scellées (Non libérées)

La plupart des Zanpakutō sont des Katana, tout comme les Asauchi de base d'où ils sont issus, mais parfois, certains peuvent changer de forme après avoir été libéré. Il existe quatre variations de formes scellées parmi les Zanpakutō des Shinigami : 

  • Katana ( Sabre Japonais classique) : L'épée la plus commune du Japon, la lame à la taille standard d'environ 60 cm, légèrement incurvée. Les Katana sont caractérisés par certains traits distinctifs : la lame incurvée à un seul tranchant, une garde circulaire (ou rectangulaire, etc) nommé Tsuba et une longue poignée permettant une prise à une ou deux mains nommée Tsuka. Le Katana est porté le tranchant vers le haut et glissé dans l'Obi (ceinture). La plupart des Shinigami portent des Katana classiques.

  • Tachi (太刀) : Il s'agit du précurseur du Katana, utilisé par les samouraï du Japon féodal. Il ressemble beaucoup au katana, mais, à la différence de ce dernier, il était principalement destiné au champ de bataille et plus particulièrement à la cavalerie. Pour distinguer un Tachi d'un Katana, il suffit de prêter attention à quelques points : le Tachi se porte sur le coté, le tranchant vers le bas, sa lame est bien plus courbée et légèrement plus longue (70 à 80 cm), et le Saya (fourreau) comporte parfois un tressage près de la garde, au niveau du baudrier. En forme scellée, Kurosaki Isshin porte un Tachi.
  • Nodachi (野太刀 (のだち) : Sabre de champs en Japonais) : Un Nodachi est un sabre à tranchant simple, beaucoup plus long (la lame faisant entre 1m et 1m50) et, de ce fait, plus lourd. Similaire au Tachi, mais en plus long, il était utilisé contre les cavaliers pendant les guerres au Japon, et nécessite un grand espace de combat. Il demande une grande maitrise ainsi qu'une grande force physique, la légende disant qu'on pouvant trancher un cheval en deux avec ces sabres. Le Bankai d'Ichigo Kurosaki est un Nodachi, quoique légèrement différent des classiques, la poignée étant relativement courte. Kenpachi (forme scellée uniquement) et Hitsugaya portent également des Nodachi.
  • Wakizashi (脇差 (わきざし) : "Side insertion" en Anglais, "Variation à côté" en Français (Wiktionnaire) : Il s'agit d'une variante similaire au Katana mais environ deux fois plus courte. L'arme n'excède jamais les 30 à 60 cm. Elle s'utilise par paire avec un Katana, cette combinaison s'appelle Daishôce qui peut se traduire par "large et court". L'utilité du Wakizashi est de combattre dans les endroits clos ou étroit. La forme scellée du Zanpakutō de Kyoraku Shunsui se présente sous la forme d'un Daishô. Si l'on s'en réfère au sens historique de l'arme, dans le Japon féodal, seuls les soldats, samourais (guerriers), shoguns, ronins (samourais sans maitres), les personnes autorisées, et les nobles pouvaient porter le Katana (sabre "classique"), alors que n'importe qui pouvait avoir un Wakizashi, la plupart du temps, c'étaient de riches marchands (une arme, ça coute cher). Le Wakizashi de Soi Fon peut également s'apparenter à un Kodashi, version antérieure légèrement plus courbée, portée comme un Tachi.
  • Tantô (短刀 ou "épée courte" ou "poignard") : Il s'agit d'une arme très courte et discrète que les femmes pouvaient porter dans leurs Kimono, les Geisha par exemple. Le principe du Tantô est de pouvoir facilement se dissimuler, il est encore plus court que le Wakizashi, sa lame n’excède jamais 15 à 30 cm. Il est étudié pour permettre des mouvement d'estoc plutôt que de taille (poignarder). Le Zanpakuto du lieutenant Iba Tetsuzaemon est, sous sa forme scellée, un Tanto.

Les formes scellées des Zanpakutō peuvent également être dissimulées dans d'autres objets de tailles équivalentes afin qu'on ne les reconnaissent pas comme étant des armes. Cela est très pratique dans certaines situations. Notez des exemples connus avec Urahara Kisuke dont l'arme est cachée dans sa canne ou encore Genrûsai Shigekuni Yamamoto et Inaba Kagerôsa, même principe. Il existe aussi des variantes customisées de Zanpakutō.

Les Zanpakutō se scellent automatiquement à la mort du propriétaire (et meurent avec lui) ou quand il est inconscient.

ShikaiModifier

Shikai (始解Libération initialeest techniquement la seconde forme du Zanpakutō, si on considère les changement apportés à l'Asauchi comme première transformation. On préfère éviter de l'envisager ainsi puisqu'une grande partie des sabres Shinigami restent des Katana après avoir été à nouveau scellés. Pour l'activer, un Shinigami prononce une aria suivit du nom complet de son Zanpakutō, ce dernier y répond alors en se transformant instantanément en sa forme libéré initiale, c'est à dire une nouvelle arme, bien souvent différente de l'arme originale et gagne des capacités spéciales dont la puissance dépend de celle du Shinigami.

Plus la relation entre le Shinigami et son Zanpakutō évolue, plus ce dernier peut apprendre de technique à son manieur, cela requiert parfois un combat dans le monde intérieur du Shinigami, ainsi, il arrive que des Shinigami maîtrisent le Shikai. Cette maîtrise est le premier pas pour acquérir le Bankai, mais également un pré-requis pour avancé dans la hiérarchie des Shinigami. Par exemple, la maîtrise complète du Shikai est requise pour devenir au moins Vice-capitaine.

Les Shinigami avec une très bonne relation avec leurs Zanpakutō peuvent même appeler ce dernier sans aria, utilisant juste son nom et dans des cas encore plus rare, sans même avoir à prononcer la moindre parole.

BankaiModifier

Bankai (卍解, Libération finale, ou Libération complèteest la forme finale et complète du Zanpakutō, c'est l'aboutissement de son entraînement en matière de communication pour le Shinigami, pour l'obtenir, il est nécessaire de forcer l'esprit du Zanpakutō à se matérialiser dans la réalité et l'affronter. Si le Shinigami remporte le combat, son Zanpakutō lui donnera accès à ses pouvoirs cachés via son vrai nom. Atteindre le Bankai est rare et même une fois obtenu, il faut encore dix ans d’entraînement minimum pour parfaire sa maîtrise.

La puissance d'un Bankai varie d'un Zanpakutō à l'autre et du porteur, mais peut être cinq à dix fois plus élevée que celle du Shikai. Seul les plus puissants Shinigami peuvent l'utiliser, c'est la technique ultime en matière de Zanjutsu. Les membres des grandes familles nobles sont exceptionnellement talentueux dans ce domaine (car ayant naturellement plus de Reaitsu dans leurs veines), mais même ainsi, seul un individu sur la même génération atteint le Bankai. Ceux qui atteignent le Bankai sont réputés pour avoir bouleversé l'histoire de la Soul Society.

Kannonbiraki Benihime Aratame ou la Double Porte de La Princesse Écarlate Modifiée qui a la capacité de restructurer tout ce qu’elle touche.

Offensivement, elle peut ouvrir en deux tout ce qui se trouve dans son champ d’action. La « coupure » est semblable à l’acte de déchirer quelque chose en enlevant ses coutures. Défensivement, elle peut restructurer quelque chose en le recousant, comme une forme de guérison, Urahara l’utilise pour retrouver ses yeux.

Elle peut aussi être utilisée pour augmenter l’efficacité de quelque chose, Urahara qui restructure son bras gauche pour avoir la force de repousser Askin. Dès qu’il utilise sa capacité, un autre espace semble s’ouvrir au milieu de l’objet qu’il a coupé en deux. À La fin de la restructuration, la chose coupée en deux est recousue avec des fils, qui laisse des points de sutures. C’est ainsi qu’il a pu créer un chemin pour que Grimmjow remonte jusqu’à Askin dans la Ball Deluxe.

Ichigo Kurosaki et Urahara Kisuke sont les seuls individus connus à avoir atteint le Bankai en quelques jours, mais en utilisant une technique très dangereuse conçue par Kisuke Urahara.Ils ont utilisé une sorte de machine forçant la matérialisation de l'esprit du Zanpakutō, réduisant considérablement la durée de l'entraînement requis. Cela permet d'atteindre le Bankai en à peine, respectivement, deux et trois jours plutôt qu'en plusieurs décennies. Cette méthode devient mortelle après trois jours à l'utiliser, dans le meilleur des cas, le Shinigami ne pourra plus jamais atteindre le Bankai.

Faiblesses : La quantité astronomique de Reaitsu déployée pour utiliser un Bankai est si énorme qu'il faut pas moins de dix ans d'entraînement pour ne serait-ce qu'être capable de doser l'énergie requise à le maintenir, tout en maintenant sa taille à une forme respectable, la consommation d'énergie pour garder un Bankai, même sans rien faire, est considérable, alors, en plein combat, on considère que tous les Bankai ont une durée de vie plus ou moins courte qu'il est dangereux de dépasser.

Un Bankai brisé ne revient plus jamais à sa forme primaire, les dégâts sont irréparables et même s'il est "reconstituable", sa puissance sera décroissante avec les dommages subis, l'unique exception étant le Bankai de Sajin Komamura, le lien entre eux est si fort qu'il suffit que l'un soit blessé pour que les dégâts se répercutent sur l'autre, ce qui est également valable pour les soins.

Avoir le Bankai est le pré-requis principal pour pouvoir accéder au grade de Capitaine de division, à l’exception de Kenpachi Zaraki qui est devenu Capitaine sans avoir son Bankai.

TypesModifier

Il y a beaucoup de type de Zanpakutō, mais uniquement deux d'entre-eux ont été retenu, faisant de toutes les autres catégories des sous-types de ces deux-là. Ainsi, la majorité des Zanpakutō sont forcément d'un type minimum et parfois, accompagné d'un sous-type. Les deux types sont : Physique et Kidô. Les Sous-types concernent les projectiles, les éléments etc.

Certains Zanpakutō sont également inclassables.

Type PhysiqueModifier

Zanpakuto de type Physique
(Destinées à améliorer les aptitudes de combat)
Possesseur Nom Forme scellée Aria Bankai
Kurosaki Ichigo Zangetsu 

(斬月, Lune tranchante)

Énorme

Katana(avant)

Daisho

Inconnue Tensa Zangetsu 

(天鎖斬月, Chaines célestes, lune tranchante)

Zaraki Kenpachi Nozarashi  (野晒, Tempête balafrée) Nodachi abîmé Avale! révélé (chapitre 669)
Abarai Renji Zabimaru (蛇尾丸, Queue de serpent) Katana Rugis! Hihiô Zabimaru (狒狒王蛇尾丸, Roi babouin, queue de serpent) / Sôô Zabimaru (Queue de serpent double)
Madarame Ikkaku Hōzukimaru (鬼灯丸, Lumière du démon) Katana et Saya Allonge-toi! / Divise-toi! Ryûmon Hôzukimaru (龍紋鬼灯丸, L'emblème du dragon, lumière du démon)
Kibune Makoto Reppû (烈風, Tourbillon) Katana Rage violemment! Aucun
Hisagi Shuhei  Kazeshini (風死, Vent de la mort) Katana Fauche! / Eventre! Non révélé
Komamura Sajin Tenken (天譴, Chatiment céleste) Katana Rugis! Kokujô Tengen Myô'ô (黒縄天譴明王, Corde du roi noir, Chatîment divin ; Traduction incertaine) / Kokujô Tengen Myô'ô Dangai Jôe
Iba Tetsuzaemon Inconnu* Tantô Inconnue Aucun
Omaeda Marechiyo Gegetsuburi

(五形頭, Tête pentagonale)

Katana Broie / Écrase! Aucun
Sarugaki Hiyori Kubikiri Orochi

(馘大蛇, Serpent guillotine)

Katana Découpe! Aucun
Yadomaru Lisa Haguro Tonbo

(鉄漿蜻蛉, Libélule aux dents noircies)

Katana et Saya Fracasse! Aucun
Kusajishi Yachiru Sanpo Kenjû (Epée bestiales à triple foulée) Wakizashi Montrez-vous! Aucun


Sous-type PhysiqueModifier

Sous-type Projectile
(Zanpakuto ayant la capacité d'attaquer à distance sans kido ni élements)
Possesseur Nom Forme scellée Aria Bankai

Ikkanzaka Jirobo

Tsunzakigarasu (劈烏, Nuée de corbeau) Katana Envole-toi! Aucun
Kuchiki Byakuya Senbonzakura

(千本桜Un millier de pétal de fleur de cerisier)

Katana Disperse-toi! / Dispertion! Senbonzakura Kageyoshi (千本桜景厳, L'ombre violente d'un millier de pétal de fleur de cerisier)
Matsumoto Rangiku Haineko 

(灰猫, Chat de cendre)

Katana Miaule! Aucun


Type KidôModifier

Type Kidô
(Comprend toutes les capacités spirituelles énoncées)
Possesseur Nom Forme scellée Aria Bankai
Ayasegawa Yumichika Ruri'iro Kujaku (瑠璃色孔雀, Paon azure) Katana Fleuris! / Tranche et dévie! Aucun
Urahara Kisuke Benihime (紅姫, Princesse écarlate) Shikomizue** Eveille-toi! Kannonbiraki  Benihime Atarame (観音開紅姫改メ

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard