FANDOM


Trifle
Chapitre 213.png
Statistiques
Tome: 24
Chapitre: 213
Titre Japonais: Trifle
Titre Romanisé: Trifle
Pages Totales: {{{page}}}
Date de Sortie: 2006
Chronologie du Chapitre
← Précédent Prochain →
Chapitre 212 Chapitre 214

Trifle est le 213ème chapitre de Bleach.

Aizen pardonne les actions de Grimmjow.


InformationModifier

RésuméModifier

Au domicile des Asano, Mizuho râle car Keigo n’est toujours pas rentré avec le jus d’orange qu’elle lui avait demandé. À ce moment, ce dernier revient, accompagné d’Ikkaku et de Yumichika. Il explique qu’il les a trouvé inconscients et a décidé de les laisser vivre avec eux pendant un petit moment. Il ajoute que si elle n’est pas d’accord, ce n’est pas grave.

Cependant, elle accepte, hystérique, et il lui demande si elle ne devrait pas en référer à leurs parents. Elle l’ignore et se présente tandis qu’il lui demande si elle l’écoute. Furieuse, elle lui demande si c’est bien lui qui les a ramenés et il le confirme en disant qu’il espérait qu’elle refuserait pour qu’ils partent. Elle riposte qu’elle a un faible pour les bonzes et il réplique qu’il n’est pas moine mais juste chauve. Entendant cela, Ikkaku le menace avec son sabre en bois et ne lui affirmant qu’il n’est pas chauve.

Au magasin d’Urahara, Tessai soigne Ururu tandis qu’Urahara la réconforte. À l’extérieur de la salle, Jinta attend, inquiet.

Ailleurs sur un toit, Orihime soigne Rukia sous les regards de Renji, Ichigo et Hitsugaya, couvert de bandages. À un moment, elle regarde Ichigo, attristé de voir l’expression de douleur sur son visage

Pendant ce temps, au Hueco Mundo, Tōsen amène Grimmjow devant Aizen et lui ordonne de donner une excuse mais Grimmjow répond qu’il n’en a pas, ce qui indigne Tōsen. Aizen l’interrompt en affirmant qu’il n’est pas en colère car les actions de Grimmjow sont une preuve de sa loyauté, ce que confirme Grimmjow. Cependant, Tōsen, furieux, demande à pouvoir le punir et Grimmjow lui dit qu’il ne peut pas le supporter, ce qui est gênant pou un officier. Tōsen réplique qu’il ne faut simplement pas pardonner à ceux qui perturbent la paix. Grimmjow lui demande si c’est pour le bien de l’organisation mais Tōsen lui répond que c’est pour Aizen. Grimmjow lui dit qu’il est doué pour les leçons de morale et Tōsen lui répond que ces actions sont dépourvues de morale. Tout en sortant son sabre, il déclare que sans la morale, la justice ne vaut pas mieux que le meurtre. Il ajoute que le meurtre basé sur la morale est la justice avant de lui trancher le bras gauche. Puis il utilise le Hadō 54 Haien pour détruire le bras coupé. Furieux, il tente de dégainer en disant qu’il va le tuer mais Aizen l’arrête en lui disant que s’il attaque Tōsen, il ne pourra lui pardonner. Mécontent, Grimmjow s’en va.

Peu après, Aizen quitte la salle du trône, Gin l’accuse de jouer avec ses subordonnés. Aizen remarque qu’il a tout entendu. Gin lui fait remarquer qu’il savait que Tōsen réagirait ainsi s’il se conduisait de la sorte. Gin lui rappelle qu’ils ont perdu 5 Arrancars mais Aizen riposte que ce n’étaient que des Gillians et que cela ne gêne pas leurs plans. Il ajoute que lorsque les  Vasto Lordes seront prêts et que les Espada seront au point, personne ne pourra les arrêter.

NoteModifier

Episodes associés :

Ø      Episode 121 : Clash ! La Protection contre la souffrance

Ø      Episode 122 : Vizard ! La Puissance réveillée

Apparition de PersonnagesModifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard