FANDOM


Drowsy,Bloody,Crazy
Chapitre 139
Statistiques
Tome: 16
Chapitre: 139
Titre Japonais: Drowsy,Bloody,Crazy
Titre Romanisé: Drowsy,Bloody,Crazy
Pages Totales: {{{page}}}
Date de Sortie: 2004
Chronologie du Chapitre
← Précédent Prochain →
Chapitre 138 Chapitre 140

InformationModifier

Drowsy, Bloody, Crazy est le 139ème chapitre du manga.

Kenpachi commence à se battre avec les capitaines des 7ème et 9ème divisions pendant que Renji part sauver Rukia.

RésuméModifier

Les capitaines et vice-capitaines des 7ème et 9ème Divisions demandent à Kenpachi s’il va les combattre seul et Komamura déclare qu’il connait la puissance de Kenpachi mais qu’il se surestime. Kenpachi lui répond qu’il l’ennuie er qu’ils doivent juste approcher pour se battre. Il ajoute que c’est mieux en qu’ils chargent tous les quatre ensemble car s’ils l’encerclent et l’attaquent, peut-être l’un d’entre eux arrivera-t-il à le blesser. Aramaki demande à Kenpachi ce qu’ils doivent faire, ce à quoi Kenpachi réplique qu’ils doivent se taire et partir. Yachiru lui dit que ce n’est pas bien en l’appelant "gars à la moustache" et déclare que lorsque Kenpachi est excité, personne ne doit le déranger. Elle dit alors à Kenpachi qu’ils vont partir à la recherche d’Ichigo et qu’il doit les rattraper rapidement. Kenpachi dit qu’il le fera et Yachiru appelant ses compagnons, "gros nichons", "gros ours", "catcheur", "intello" et " gars à la moustache" qu’ils y vont. Elle prend alors Orihime et emmène les autres. Tōsen demande à Kenpachi s’il se moque d’eux ou s’il pense vraiment possible sa victoire. Il ajoute qu’il semble que Kenpachi n’a pas seulement perdu sa fierté mais aussi toute sa raison. Kenpachi éclate de rire en disant qu’il n’a jamais eu de mot comme "raison".

Ailleurs, Orihime demande à Yachiru si c’est bien de laisser Kenpachi derrière ainsi. Yachiru lui répond que c’est bien car peu importe qui sont ses opposants, Kenpachi ne perdra jamais. Aramaki pense en lui-même qu’Orihime continue à appeler Yachiru par son prénom sans  avoir peur et demande à Ikkaku ce qu’il pense de cela mais il s’aperçoit que Yumichika et lui sont partis.

De retour au combat, Iba et Hisagi demandent aux capitaines de les laisser faire et Kenpachi leur dit qu’ils le regardent de haut et qu’ils doivent tous venir. Soudain, Yumichika et Ikkaku apparaissent en disant à Iba et Hisagi que ce sont jute des vice-capitaines et que leur capitaine ne doit pas s’ennuyer à les combattre, donc Ikkaku et Yumichika sont suffisants pour s’occuper d’eux et que c’est pour ça qu’ils ont totalement ignoré la requête de Kenpachi' de partir avec les autres. Kenpachi leur dit alors qu’ils peuvent s’occuper d’Iba et d’Hisagi mais qu’ils se battent ailleurs s’ils ne veulent pas qu’il les blesse. Iba dit à Ikkaku que son insultante grande gueule s’est améliorée depuis leur dernière rencontre, ce à quoi Ikkaku réplique que devoir combattre un homme qui a quitté la 11ème division parce qu’il n’avait pas pu devenir vice-capitaine est vraiment injuste. Ikkaku dit alors à Iba de partir le premier s’il ne veut pas être blessé par son capitaine et Yumichika dit la même chose à Hisagi, qui déclare que cela n’a pas d’importance. Alors qu’ils partent, Kenpachi dit qu’ils peuvent enfin se battre joyeusement. Même si le nombre de ses opposants a été divisé par deux, c’était une requête de ses hommes et qu’il devait l’honorer en tant que leur capitaine. Il ajoute toutefois que ce sera toujours un bon exercice matinal. Komamura lui répond qu’il se surestime totalement et dégaine son sabre, détruisant le sol avec son Reiatsu. Kenpachi commente que ce n’est pas mal et Komamura lui dit qu’il va mourir. Il l’attaque alors avec son Shikai, qui détruit une bonne partie du bâtiment. Tōsen dit à Komamura de reculer de deux pas car Kenpachi peu brusquement avancer et attaquer. Tōsen activa alors la 2nde forme de son Shikai, Benihikō, qui détruit le reste du bâtiment. Komamura déclare que c’est fini car Zaraki Kenpachi doit avoir été mis en pièces. Cependant, alors que la fumée se disperse, Tōsen est choqué en voyant Kenpachi debout, percé de multiples lames mais souriant. Kenpachi demande alors ce qui est terminé, ce qui choque Komamura. Ce dernier pensait que c’était impossible que Kenpachi ait survécu à la fois au coup de son Tenken et au Benihikō de Tōsen mais il est toujours debout comme si rien ne s’était passé. Kenpachi enlève les lames de ses épaules et déclare qu’il retire ce qu’il a dit et que cela va tout juste lui servir d’échauffement.

Pendant ce temps, Renji court vers la colline du Sōkyoku, en pensant qu’il va aller sauver Rukia et ne remarque pas que Byakuya le suit.

NoteModifier

Episode associé : Episode 51 : Le jour du jugement

Apparition de PersonnagesModifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard