FANDOM


Baraggan Luisenbarn
290px-Barragan Luisenbarn
Nom Baraggan Luisenbarn
Kanji バラガン・ルイゼンバーン
Romaji Baragan Ruizenbān
Caractéristiques
Race Arrancar
Anniversaire 9 février[1]
Genre Mâle
Taille 166 cm (5'5")[1]
Poids 90 kg (198 lbs.)[1]
Infos Professionnelles
Affiliation Armée de Sôsuke Aizen
Occupation -
Ancienne occupation Souverain du Hueco Mundo
2ème Espada dans l'Armée de Sōsuke Aizen
Ancienne équipe Espada
Ancien partenaire Findor Carias
Abirama Redder
Charlotte Cuuhlhourne
Ggio Vega
Nirgge Parduoc
Base d'Opérations Hueco Mundo, Las Noches
Zanpakutō
Resurrección Arrogante
Première Apparition
Début Manga Chapitre 224
Début Anime Épisode 145
Début Jeu Vidéo Bleach: Soul Carnival 2
Apparitions Média Manga, Anime, et Jeux vidéo
Voix
Voix Japonaise Shôzô Iizuka
Voix Anglaise Michael McConnohie (Épisodes 216 et +)
Voix Française
Baraggan Luisenbarn (バラガン・ルイゼンバーン, Baragan Ruizenbān) , autrefois romanisé incorrectement en tant que Barragan Luisenbarn, est un Arrancar dans l'Armée de Sōsuke Aizen et est l'Espada segunda (2).

Apparence

Baraggan Luisenbarn a l'apparence d'une personne assez âgée. Il a une moustache et une chevelure blanches, deux cicatrices (une à son œil droit, qu'il garde fermé et une autre qui commence de sa bouche du côté gauche et se terminant sur son torse.

Son masque est sur sa tête et ressemble à une couronne, ce qui illustre bien la place qu'il occupait avant la venue de Aizen, Gin et Tousen dans le Hueco Mundo, où il était roi.

Personnalité

Il est très autoritaire même s'il n'est plus le roi du Hueco Mundo, ni le premier Espada.

Il n'aime pas parler pour rien et fait preuve d'une certaine expérience de combat au vu de sa longévité exceptionnelle (pour un Arrancar). Néanmoins, la sévérité de son visage trahit une certaine amertume; on remarque qu'avec Grimmjow Jaggerjack, il est l'un des seuls Arrancars à parler d'Aizen en termes peu flatteurs.

Histoire

120px-AG180 - Drattak d'un dresseur

Baraggan Luisenbarn était un Vasto Lorde et aussi le roi du Hueco Mundo avant l'arrivée d'Aizen. Marqué par un profond ennui, il voit en l'arrivée des trois capitaines shinigamis un moyen de retrouver un certain plaisir d'exister. Mais voyant peu à peu le contrôle du Hueco Mundo lui échapper, Baraggan déchanta bien vite. Cependant, beaucoup d'Arrancars lui montrent encore du respect et agissent comme des serviteurs auprès de lui, le surnommant "sa majesté".

Sypnosis

Arc du Hueco Mundo

On le voit apparaître pour la première fois lorsque chaque Espada est convoqué par Aizen. Il prend souvent une pose typique : il soutient sa tête avec un de ses bras accoudé sur son siège, et laisse paraître une grande indifférence à ce qui peut se raconter. Mais ce dernier point s'avère faux; Baraggan sait qu'il n'a qu'à intervenir lorsque la situation lui demande d'user de son expérience. Il conserve son calme en toute circonstance, même lorsque Aizen use de son reiatsu pour persuader Grimmjow de rester à sa place.

Arc du Faux Karakura Town

Barraganthrone

baraggan arrive

Il s'agit de l'arc qui le met en valeur lui et les 2 autres Espadas Coyote Starrk (n°1) et Tia Harribel (n°3). Il est chargé par Aizen de défendre les 4 piliers permettant à la fausse Karakura de se maintenir au-dessus de la vraie ville. Assis sur son trône, Baraggan ordonne à sa

221Baraggan crushes

Fracciòn de se répartir à côté de chaque pilier dans le but de le défendre des assauts de Shinigamis envoyés par le Gotei 13. Il restera impassible durant un long moment, puis se joindra finalement au combat au moment où il sera provoqué par le capitaine de la 2ème division, Soifon.

277Post-blast

On ne voit pas les détails du combat mais Barragan a largement l'avantage contre Soifon et Oomaeda. Alors qu'Oomaeda demande à son capitaine d'utiliser la libération illimitée celle-ci lui répond qu'ils le sont déjà puis Barragan se libère montrant une forme qui fait frémir la capitaine. Barragan sort des flammes noires et commence à marcher sur le toit, celui-ci se détruit et Soifon ordonne à son subordonné de s'enfuir car il n'est pas de taille. Barragan les interrompt en disant "Toi non plus capitaine" et lui lance son Respira. L'attaque rattrape Soifon et elle demande à Oomaeda de couper son bras. Barragan se

Barrier ruptured

moque d'eux ensuite car c'est risible que les dieux de la mort craignent la mort elle-même. Soifon ordonne à Oomaeda de sevir d'appât ce que fait celui-ci à contre-coeur. Barragan joue au chat et à la souris un peu avec lui jusqu'à ce que réapparaisse Soifon avec son Bankai. Elle dit qu'elle aurait préféré ne jamais l'utiliser car il est une insulte à son titre de chef des services secrets puis elle lance son Bankai sur Barragan. Barragan ressort de la fumée indemne.

Hachi arrive ensuite pour prêter main-forte à Soifon et il lance un sort d'emprisonnement sur Barragan mais il

détruit le sort avec son respira en lui demandant si il croyait que le Kidô n'était pas affecté par l'âge. Barragan dit que tout est affecté par l'âge que ce soit le Kidô des shinigamis ou les shinigamis eux-mêmes. Hachi lance un sort de très haut niveau qui enferme Barragan puis il passe un marché avec Soifon pour avoir son aide. Soifon lance son Bankai sur Barragan. Barragan ressort de la barrière avec une blessure sur le crâne, et, ivre de rage, il lance son respira sur Hachi et Soifon et Oomaeda. Son Respira traverse la barrière de Hachi et l'atteint causant la perte de son bras. Mais Hachi l'a téléporté dans l'estomac de Barragan.

281Baraggan dies

baraggan meurt

Barragan meurt après s'être souvenu de comment Aizen l'a détrôné et il lance sa hache dans sa direction mais elle se détruit avant d'atteindre sa cible. Ainsi finit l'ancien empereur du Hueco Mondo...

Aptitudes et Compétences

Corps-à-corps : malgré son apparence de vieil homme, Barragan a montré sa grande force en découpant un batiment en deux avec sa hache d'un coup très facilement.
786px-Barragan Spiritual Power

La couleur de la pression spirituelle de Barragan.

Immense pression spirituelle : Faisant partie du top 4 de l'espada, Barragan a l'interdiction de se libérer dans le palais de Las Noches, sinon il le détruirait. Sa pression spirituelle est rouge foncée.

Sonido : Il ne semble l'utiliser que pour esquiver et non pour attaquer, attendant que ses adversaires fassent le premier pas. Il est visiblement supérieur à celui de Soifon.

Contrôle du temps : Du fait de sa symbolique, le thème de la vieillesse, Baraggan peut contrôler le temps. Il peut ralentir le temps autour de son corps de telle façon que les coups ralentissent et qu'il peut donc les contrer. Sa capacité lui permet à l'inverse de l'accélérer. Il fait preuve de cette faculté en faisant tellement vieillir les os du bras gauche de Soifon qu'ils se cassent. Pour enclencher ce processus, il lui suffit de mettre sa main sur l'endroit désiré et de vouloir le faire vieillir.

Zanpakutō : Il se nomme Arrogante, c'est une hache à double tranchant de la même taille que Barragan avec un œil rouge au centre mais cela ne l'empêcha pas de la manipuler à une main, ni de détruire des bâtiments d'un seul coup. En temps normal, il la cache dans son trône.

800px-Baraggan zanpakuto

Barragan avec sa terrible hache "Arrogante"

Resurrección : Il l'active en prononçant : "Putréfie Arrogante" et en mettant son Zanpakuto à l'envers. Barragan se noie alors dans des flammes noires-violettes, ce qui brûle l'ensemble de sa peau et tout son corps devient squelettique et plus grand. Par la suite, il est couvert d'un manteau pourpre, de ses 2 brassards et des franges de son manteau, ce qui lui confère un aspect lugubre avec son collier de jais contenant l'oeil rouge au centre. Il ressemble fortement à la faucheuse .

Capacités de sa resurrección : Ses pouvoirs naturels sont renforcés par sa libération.

800px-Baraggan released

Barragan sous sa résurrection menaçante.

  • Amélioration du contrôle du temps : Sous cette forme, le bouclier qu'il maintenait autour de son corps pour ralentir les coups s'est amélioré et peut non seulement les ralentir mais aussi transformer tout ce qui est en contact. Ainsi, quand il marche sur le toit d'un immeuble celui-ci est réduit en poussière. Lorsque Omaeda a voulut lui envoyer des débris de verre, ils n'ont pas eu le temps de l'atteindre, se morcelant avant de disparaître. Il l'a utilisé sur le bankai de Soifon pour le faire exploser loin de lui et y échapper.
800px-Respira2

Barragan qui libère Respira

  • Respira : Barragan peut relâcher un souffle noir-violet. Tout ce qui entre en contact avec se transforme en poussière. Il suffit que le souffle touche un doigt pour que tout le corps vieillisse et meure. Il l'a utilisé sur le bras gauche de Soifon, ainsi le souffle a touché la main de Soifon, qui a commencé à perdre sa peau avant de se propager sur tout le bras, au risque de se répandre sur tout le corps si Omaeda n'avait pas été là pour couper le bras de son capitaine. Il peut aussi en contrôler la vitesse, allant de celle de Soi Fon à celle d'Omaeda. Lorsqu'Hachi l'emprisonne dans un kidô, il le désintègre en prétextant que tout ce qui vit meurt un jour, même pour un sort comme le kidô. Il est protégé contre les effets de sa capacité en temps normal. Paradoxalement, cette protection est écartée si son pouvoir entre dans son corps, ce qui finira par causer sa perte.
  • 800px-Grancaida

    Barragan utilisant sa hache géante Grand Caida.

    Gran Caída (滅亡の斧(グラン·カイダ), guran kaida; espagnol pour "Great Fall", japonais pour "Axe of Ruin»): Baraggan brandit une forme Resurrección de sa hache à double tranchant original, qu'il garde caché dans son manteau. Il est le même hache lui servait le roi de Hueco Mundo, avant de devenir un Arrancar. La hache elle-même a un aspect beaucoup plus mince et plus sombre que son prédécesseur.

Il arbore deux lames pointues et un grand pic en saillie vers l'extérieur à partir de son centre, à la place du pendentif fente oeil maintenant absent. Il existe quatre chaînes d'or

Baraggan Released (ep276)

présents autour de la base de la pointe, qui s'étendent dans son manteau et attacher à un bracelet orné porté autour de son poignet droit. Tout comme avant, il manie la hache avec une seule main. Baraggan utilise pour tenter de finir Ōmaeda off, se référant à lui comme "la guillotine" de Ōmaeda. [69] Il peut aussi prolonger son miasmes Respira en balançant sa hache, concentrée dans une barre capable de couper à travers Hachigen Ushōda barrières de l '. [ 70] comme mourut Baraggan, il jeta le corroder Gran Caída comme un projectile à Aizen dans une dernière tentative de vengeance. [20]

Gran Caída

Fracción

Fracción de Barragan

Les Fracción de Barragan

Elle est l'une des plus fournie, comptant pas moins de 6 Arrancars dévoués corps et âme à l'ancien souverain. Elle compte plusieurs membres assez particuliers:

- Findor Carias (フィンドール・キャリアス, Findōru Kyariasu) : serein, calculateur et sûr de lui, Findol peut être vu comme le vice-capitaine de Baraggan. Il a toutes les qualités d'un second, autant loyal qu'efficace. Il dispose d'un masque en forme de casque, et d'un zanpakutō qui ressemble à une courte dague fixée à son poignet une fois libéré. Sa principale caractéristique est de pouvoir, en brisant certains morceaux de son masque, augmenter en proportion sa puissance : ainsi, son niveau peut alterner de celui d'un 5ème siège (masque entier) à celui d'un capitaine shinigami (seul un morceau dissimulant l'oeil droit reste) ! Shuuei Hisagi, le lieutenant de la 9ème division, se battra contre lui et en fera les frais.

Lorsqu'il dévoile son visage, Findol a un physique androgyne : longs cheveux blonds, visage fin, yeux de forme allongés et perçants, dont le contour est comme maquillé à la façon égyptienne, et une petite bouche. Il n'est pas très grand et est assez svelte. Seule sa voix montre qu'il s'agit d'un homme.

Sa resurreccion se nomme Pinzaguda ("Pince aigüe"), et lui donne l'apparence d'un crustacé : muni de deux pinces de crabes, dont l'une est géante et peu lancer un jet d'eau sous haute pression capable de transpercer ou de déchirer la matière. Après le combat abec Hisagi, il est supposé mort.

- Choe Neng Poww (チーノン・ポウ, Chīnon Pō) : un géant (aussi grand que Komamura Sajin, qui dépasse de loin les 2 mètres) disposant d'une force et d'une endurance relativement grandes. Son visage a une étrange expression, comme s'il méditait, mais lui donnant un air supérieur et méprisant. Il ne jure que par son roi et dieu Baraggan et s'avère être le plus puissant derrière Findor. Enfin, il ne se bat qu'avec les poings (un peu comme Yammi). Il terrassera Madarame, qu'il tentera d'achever au sol, avant de se prendre un violent coup de poing de la part de Komamura. Il lui répondra de façon dédaigneuse que ce n'était pas un vrai coup de poing et lui en balancera un autre, avant d'user de sa resurreccion. Il la libère en criant "Souffle, Calderon" (qu'il faut comprendre ici par "Baleine", et non par "Chaudron"). Il devient gigantesque, et sa face ventrale possède les même sillons gulaires que les grands rorquals. Tentant d'écraser ses adversaires, il se heurtera au bankai de Komamura, Kokujō Tengen Myō'ō', et mourut sur le coup.

- Abirama Redder (アバリマ レッダタ, Abarima Reddata) : le plus teigneux de la bande. Il se montre respectueux envers son adversaire, dont il n'attends rien de moins que la participation à son rituel de combat. Cependant, si l'on le contrarie il se montre tout feu tout flammes ! Ce sanguin personnage est musclé, a de longs cheveux noirs et possède une apparence faisant penser à un guerrier aztèque. il est torse nu, ne portant que son hakama d'où pendent des longueurs qui font songer à un pagne et deux sortes de manches courtes. Il a des marques rouge vermeille sur le corps, et son masque ressemble à un croisement entre un casque de hoplite et un bec d'aigle.

Kira Izuru sera son adversaire, et le jeune vice-capitaine aura le malheur de l'insulter en jugeant qu'il est inutile de prendre part à son rituel sachant qu'il va le tuer. Abirama le prend au mot et lance sa resurreccion, Aguila, qui le transforme en un homme-rapace de couleur rouge feu, dont les plumes sont si lourdes et tranchantes qu'elles agissent comme des poignards d'acier une fois lancées. C'était sans compter la capacité de Kira à retourner la situation à son avantage: en effet son zanpakutō, Wabisuke, double le poids de ce qu'il touche de façon cumulative à chaque contact lorsqu'il n'est plus scellé. Partant de ce principe, il ne lui faudra pas beaucoup de temps pour mettre à terre l'Arrancar, dont le plumage alourdi rend le vol trop épuisant puis quasiment impossible. Abirama se traînera laborieusement, et Kira lui passera la partie en forme de crochet de son sabre sous la gorge, lui expliquant qu'elle a été son erreur lorsqu'il a sous-estimer le pouvoir du shikai. L'arrancar supplia le shinigami de l'épargner, mais ce dernier critiqua sa versatilité et le décapita de sang-froid.

- Charlotte Cuuhlhourne (シャルロッテ・クールホーン, Sharurotte Kūruhōn) : Ne rigolez pas, les transsexuels ont aussi leur place dans le Hueco Mundo. Cuuhlhorne en est l'exemple même; il s'agit d'un homme plutôt viril, aux cheveux violets et aux yeux bleus clairs, avec des traits de visages très proéminents (trop même, quand on regarde son nez et ses lèvres). Sauf que cet homme a un nom de femme et réagit comme tel, au point de faire preuve d'un narcissime un tantinet mal placé. Il/Elle se retrouve assigné à la défense d'un des quatre piliers et tombe sur Yumichika Ayasegawa, proche ami de Madarame et amateur d'esthétisme. Lorsqu'il voit son adversaire, Ayasegawa ne manque pas de fermer les yeux de dégout, jugeant l'Arrancar comme "la chose la plus laide qui puisse exister", ce qui a le don d'outrager et d'énerver immanquablement Coolhorn, qui lui soutient que "tous ceux qui disent que les autres sont laids le sont eux-mêmes !" (ce qui offre un ressort comique inégalé dans la série).

Lorsque l'Arrancar passe aux choses sérieuses, il libère son zanpakutō, Reina de Rosas, qui lui donne un accoutrement d'un goût encore plus douteux (le dénudant presque). Néanmoins son pouvoir gagne en puissance, il peut lancer des ceros en formes de fleurs destructeurs et même enfermer ses adversaires dans un "tombeau d'épines", soit une énorme rose qui emprisonne sa proie et aspire tout son reiatsu. Mais Ayasegawa saura se débarrasser de son opposant en dévoilant le véritable aspect de son zanpakutō, une faucille dont les lames se rétractent comme un éventail (son premier nom, Fuji Kujaku, est détesté par le zanpakutō et son propriétaire, car jugé incompatible avec le style de combat de la 11ème division. Lorsqu'il devient libéré, il devient Rurirro Kujaku, qui s'avère capable par ses filaments extensibles de vampiriser le reiatsu de l'adversaire jusqu'à la mort). Charlotte Cuuhlhourne meurt donc par cette technique, non sans admettre que la beauté d'un zanpakutō ne garantissait pas sa puissance.

- Ggio Vega (ジオ・ヴェガ, Jio Vega) : d'apparence enfantine, cet arrancar est un peu le Soifon masculin, autant sur le principe de combat qu'au travers de l'apparence ou de la personnalité. Petit, mince et agile, il porte son masque en forme de crâne de smilodon sur la tête. Cherchant dans un premier temps à éviter de recourir directement à sa Ressurecciòn, il finit par libérer son zanpakutō face aux attaques du capitaine de la 2ème division en disant "Mords, Tigre Estoque", ce qui lui donne une allure plus élancée, proche de la Ressurecciòn de Grimmjow, sauf que ses cheveux deviennent si longs qu'ils forment un lien robuste au bout duquel balance une lame à double tranchant ( un peu dans le genre d'un kusarigama). Il gagne une vitesse et une précision de frappe accrue, et sa Ressurecciòn peut être encore améliorée s'il dit "Tigre Estoque Sable" : son corps devient plus massif et ressemble à celui d'un félin anthropomorphe, où seule sa tête reste humaine. On remarque alors que les crocs de son masque deviennent deux griffes qui remplacent ses mains. Malgré son léger avantage sur Soifon, cette dernière rusa afin de faire croire qu'elle était en difficulté, mais réussira à placer Suzubemashi 2 fois sur le poumon de l'Arrancar, le conduisant à une mort certaine.

- Nirgge Parduoc (ニルゲ・パルドゥック, Niruge Parudukku) : imposant, balourd et aussi intellectuel qu'un mammouth (animal qui ressort au travers de sa Ressurecciòn), cet Arrancar est brute de décoffrage et trouve auprès de Marechiyo Ōmaeda un adversaire à sa mesure, pendant que Soi Fon combat Ggio Vega. Vantard, il dit à Ōmaeda qu'il n'en fera qu'une bouchée. Cependant, le vice-capitaine se montre à la hauteur de son rang et tue son adversaire après une confrontation cocasse.

Parduoc libérait son zanpakutō en disant "Ecrase, Mamut", et devenait un colosse de plus de 5 mètres avec un masque rappelant l'animal préhistorique.

combat

Arc du Faux Karakura Town

les participants chapitres(s) épisode(s) résultat
Baraggan vs Soi Fon et Marechiyo chapitres 328 , 333 , 355 , 357 , 358 , 359 , 360 , 361 , 362 et 367 épisodes 220 , 221, 224 , 273 , 277 et 278 interrompu
baraggan vs Hachigen et Soi Fon chapitres 368 , 369 , 370 et 371 épisodes 279 et 280 Perdu ( mort )

Répliques

  • Poème du tome 43 (Kingdom of Hollows) "La putréfaction est mon amie. La nuit est ma servante en laissant les corbeaux picorer ce corps. Je t'attends dans un cercueil d'orme."

(À propos de la mort d'Aaroniero Arruruerie) "Tsss, quel crétin !"

  • (Au Vizard Hachigen) "Tu te trompes quand tu dis que le Kido n'est pas affecté par le temps."
  • Soifon) "Le vieil âge signifie le temps. Le plus grand et le plus absolu pouvoir de la mort. Il se dresse en travers de la route de chaque être vivant."

Infos diverses

  • L'aspect de la mort de Baraggan est le vieilissement (ou le temps).
  • C'est Baraggan qui expliquera le premier que chaque Espada représente une des nombreuses voies menant l'homme à sa perte.
  • Bien que se montrant froid et indifférent au sort de ses subordonnées ou de ses companions Espadas, Baraggan en veut terriblement à Aizen de s'être imposé parmi les Arrancars en massacrant sa cour. Lorsqu'il meurt, il se tourne vers celui-ci et tente désespéremment de tuer l'ancien shinigami avec sa hache, sans succès. Un tel geste pourrait signifier qu'il était conscient, tout comme Grimmjow, que les Arrancars étaient devenu des pions permettant de satisfaire les seuls intérêts d'Aizen.
  • Il semblerait qu'au vu de l'apparence libérée de Baraggan Luisenbarn (rappelant Hadès le dieu des Enfers dans la mythologie grecque, qu'il avait avant même l'arrivée des trois shinigamis traîtres) ainsi que de la puissance de son reiatsu il ait été un Vasto Lorde, tout comme cela est supposé pour Coyote Starrk, Tia Harribel et Ulquiorra Schiffer.

Références

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 Bleach Official Character Book UNMASKED

Navigation

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard